01/03/2017

L'importance des accessoires


ivorian glamour




Ras de cou BODYLOVE 



Juste un bonjour, 
Juste vous dire que vous me manquez et que je travaille a donner de meilleurs contenus mais je voulais surtout vous montrer cette petite robe que j'ai eu à peine 5 euros !!! A première vue elle n'avait l'air de rien, je la trouvais farde mais mon esprit de 'modeuse' est allée sur ce ras de cou que j'ai depuis un certain temps .
Ce qui compte vraiment, ce sont les accessoires ... Et vous qu'en pensez-vous ?

05/11/2016

Insociable, comment avoir le boulot de ses rêves ?





 Déjà il faut arriver a soigner son insociabilité !!! Et sachez qu'il n'y a malheureusement pas de formule toute faite pour avoir le boulot de ses rêves, a part bien-sûr s'armer de détermination et d'une 'prise de risque' (prise de risque ? ne t’inquiète pas on y arrivera).



Moi, la modeuse insociable ...

Cinq ans en arrière, j’étais la personnification de l'anti-sociale, on ne peut pas appeler ça une personne timide tellement j’étais mal a l'aise en société. Je trouvais un malin plaisir a m'isoler et j'y prenais mon pieds... Alors que ce que j'aimais par dessus tout c’était bel et bien l'univers de la mode, du beau, de la beauté. Enfant, je rêvais secrètement d’être rédactrice en chef d'un magazine de mode. Ayant grandit dans un milieu assez modeste, j’épargnais l'argent que ma mère me remettait pour mon petit déjeuner pour acheter des revues de mode en fins de semaines !!! Bref, j'ai toujours aimé la mode même si je me suis laissée entraîner dans un parcours scientifique ( baccalauréat série s, master en maths, ...) et je gardais toujours mon secret de bosser dans la mode.



Comment j'ai pû vaincre mon insociabilité ?

Déjà j'avoue que ce n’était pas du tout une partie de plaisir, du moins au début. 
Moi, la fille qui ne s’était jamais rendue aux bals de fins d'années, j'ai commencé par le dîner gala de fin d'année quand j’étais en licence de maths. Je ne m'y sentais pas du tout à ma place au début, j'avais l'impression que tout le monde m'observait et j'ai fini par partir avant la fin de la soirée. Deuxième tentative, j'avais des amis (j'en avais quand même quelques-uns) qui avaient organisé un grand party et je me suis proposée d’être la photographe de la soirée. J'y suis allée parce que j'avais donné ma parole, là encore ce n’était pas une partie de plaisir au début alors que je connaissais la moitié des organisateurs ! Mais sans m'en rendre compte, je me suis laissée plonger au cœur de la soirée...
Et j'ai commencé a faire un effort sur ma personne, aller au delà de mes limites, extérioriser mes pensées ... Jusqu'à ce que je parte m'installer dans un nouveau pays. Là, je me suis dis c'est un nouveau départ pour moi ! Au début je postulais a des offres d'emplois sans aller aux entretiens !!! Insociabilité, stress ?? ... J'en sais rien. Des efforts de plus, j'ai commencé a bosser dans un centre d'appels téléphonique, ce qui n’était pas du tout quelque chose d'aisée pour moi vu que communiquer avec les autres c’était une torture pour moi mais ces quelques mois m'ont permis de briser ce mur de glace entre les autres et moi ( je n'ai presque plus ma langue dans la poche ).

Etape suivante, j'ai commencé a m'occuper de la base de données dans une entreprise de design et industrie jusqu’à ce que j’arrête suite a des problèmes de santé.

L'étape ultime, je me retrouve dans mon univers, la mode ! la lingerie de luxe !!! Là, c'est le pieds assurément. Je me souviens de cet entretien qui était assez hors du commun. Dans un premier temps je ne voulais pas y aller, j'ai été rappelé et j'ai fini par y aller sans cv.

la dame: ' vous avez votre cv avec vous ?'
moi: ' bah, vous ne l'avez pas reçu quand j'ai postulé par mail ?' 

Avec un ton mi-polie mi-hautaine, il faut savoir que j’étais assez remontée vu que j'ai passé presqu'une heure de temps a chercher l'adresse. Mais quand j'ai vu toutes ces lingeries, ces mannequins, ...Je me suis métamorphosée en une fashion nova. On verra ou cette nouvelle aventure nous mène, je suis désormais dans la mode ... Et je n'aurais jamais pû arriver sans faire violence sur ma personne. Toi aussi tu peux y arriver ...


07/10/2016

Souvenirs de plages from Morocco





Nostalgie quand tu nous tient ...
La disparition progressive des journées ensoleillées me rend de plus en plus nostalgique. Et ces derniers jours de soleil, je les ai passé à la plage de Mohammedia.
Vous vous dites peut être pourquoi pas à Casablanca ?
Personnellement je préfère les plages de Mohammedia à celles de la belle Casablanca, ce n'est pas la plus belle du Maroc mais j'aime bien cette petite ville. 
Sans trop bavarder je vous laisse la vidéo qui montre mon trajet Casablanca / Mohammedia ainsi que l'ambiance que j'y ai découvert.




ça vous dis d'autres images made in Morocco ? Alors n'hésitez pas à me le dire en commentaire.


                                                                                                                                                 xo

© Copyright
theme cree par ivorian glamour, Tous droits réservés